Retour à la recherche

Miroir bivalve orné de deux médaillons monétaire...


Numéro d'inventaire :

29291

Dénomination / Titre / Désignation :

Miroir bivalve orné de deux médaillons monétaires
miroir

Date de création / Datation :

65 ; Époque romaine

Lieu de création :

Rome ?

Matière :

bronze

Mesures :

Diamètre en cm : 7,3 - apparent des monnaies : 3,6 environ ; Epaisseur en cm : 1,5

Collecteur :

Barry, Edward ; Dupré En savoir plus

Nom : Barry
Prénom : Edward
Nom : Dupré

Date de collecte :

XIXe s. ap. J.-C.

Lieu de collecte :

Naix : Meuse

Domaine / Discipline :

archéologie ; numismatique ; vie domestique ; romain

Situation :

Exposé

Description :

Miroir monétaire, découvert à Naix (Meuse), près de Toul, dans une tombe masculine. Les miroirs monétaires (ornés de monnaies), facilement transportables, apparaissent sous le règne de Néron. Deux valves (couvercle et fond) s'emboîtent l'une dans l'autre. Le miroir proprement dit est en métal argenté ou étamé (recouvert d'une couche d'étain) et fixé à l'intérieur du couvercle, du fond ou bien, comme ici, aux deux. Deux imitations de sesterces de Néron de l'atelier de Lyon sont inclus à l'extérieur de chacune des valves. Le droit est visible sur le couvercle et le revers caractérise la valve du miroir servant de fond. Plus que de véritables monnaies, il s'agit peut-être de feuilles de bronze gravées et ciselées à l'imitation des sesterces du temps. L'image de l'empereur figure au centre d'un cercle, comme les portraits sculptés ou peints sur bouclier (les dieux en marbre de la villa de Chiragan, visibles dans cette même salle, évoquent cette tradition). Les miroirs circulaires de Néron rappellent les boucliers de Macédoine de l'époque hellénistique qui évoquaient le cosmos. Les cercles entourant l'image du souverain pourraient symboliser la sphère céleste mais également Hélios, le dieu soleil, auquel s'identifiait en permanence l'empereur. Pascal Capus, 2015.

Image :

© Jean-François Peiré

Musée :

Musée Saint-Raymond