Retour à la recherche

[Un professeur de danse] - [Beautés modernes]


Numéro d'inventaire :

70.3.47

Dénomination / Titre / Désignation :

[Un professeur de danse]
[Beautés modernes]

Auteur :

KUNISADA En savoir plus

Nom : KUNISADA
Date de naissance : 1786
Date de décès : 1865

Rôle de l'auteur :

Dessinateur

Date de création / Datation :

Edo (Epoque) ; 19e siècle

Matière :

Papier

Technique :

Gravure sur bois en couleurs

Mesures :

Hauteur en cm : 36 ; Largeur en cm : 24,7

Domaine / Discipline :

Estampe japonaise

Situation :

Exposé

Description :

Cette « beauté moderne » est une apprentie courtisane représentée en professeur de danse. Assise devant un miroir, elle se maquille pour sa performance. Une vignette en forme d'éventail ouvert située au-dessus de sa tête présente son matériel pour la danse : des baguettes de percussion pour battre le rythme, un porte-coiffe, le livret d’une chanson et un bol en porcelaine laquée. Les bijin-ga, portraits de jolies femmes ou « beautés » sont un des sujets majeurs de la peinture et de l'estampe au Japon. Ce sont le plus souvent des représentations de courtisanes de haut rang. Artistes et dames de compagnie, elles se distinguent des prostitués ordinaires par leur maîtrise des arts, notamment la cérémonie du thé, l'ikebana (arrangement floral) ou la calligraphie, mais aussi le chant et la danse ou la pratique d'un instrument de musique tel que le shamisen (sorte de luth). Il est également essentiel qu'elles aient des connaissances littéraires pour pouvoir faire des allusions et bons mots lors des conversations avec leurs riches clients. (Aude Barthélémy et Axelle Raynaud, 2016)

Image :

Cliché Rodolphe Carreras, 2015

Musée :

Musée Georges-Labit