Retour à la recherche

Portrait de Louis de Mondran - tableau


Numéro d'inventaire :

2006 1 1

Dénomination / Titre / Désignation :

Portrait de Louis de Mondran
tableau

Auteur :

BERTRAND, François En savoir plus

Nom : BERTRAND
Prénom : François
Lieu de naissance : Toulouse
Date de naissance : 1756
Lieu de décès : Toulouse
Date de décès : 1805

Rôle de l'auteur :

Attribué à

Date de création / Datation :

1788 ; 1792 avant

Auteur :

CHEVALIER RIVALZ (dit) En savoir plus

Nom : CHEVALIER RIVALZ (dit)
Lieu de naissance : Toulouse
Date de naissance : 1718
Lieu de décès : Toulouse
Date de décès : 1785

Rôle de l'auteur :

Ancienne attribution

Auteur :

CAMMAS, Guillaume En savoir plus

Nom : CAMMAS
Prénom : Guillaume
Lieu de naissance : Aignes
Date de naissance : 1698 vers
Lieu de décès : Toulouse
Date de décès : 1777

Rôle de l'auteur :

Ancienne attribution

Matière :

toile

Technique :

peinture à l'huile

Mesures :

Hauteur : 129 ; Largeur : 107

Domaine / Discipline :

Peinture

Situation :

Non exposé

Description :

Il est toujours heureux pour un musée d’entrer en possession d’une oeuvre connue du patrimoine local, publiée et exposée en ces lieux il y a plus d’un demi siècle. A l’occasion de cette exposition, le docteur Roger Trémoulet avait promis à Paul Mesplé, alors directeur de donner un jour ce tableau au musée. Lorsque l’oeuvre nous fut généreusement proposée en 2006, la question se posa alors de savoir si elle avait sa place dans un musée de Beaux-Arts comme le nôtre ou dans un musée consacré au patrimoine et à l’histoire locaux comme le musée du Vieux Toulouse. L’importance du modèle et la qualité artistique du tableau nous ont convaincu que sa place était bien au sein de notre musée. Louis de Mondran (mort en 1792) fut l’une des plus illustres personnalités du Siècle des Lumières à Toulouse. A partir de 1750, il aménagea le plan de la ville par la création de places et de promenades, lui donnant la structure urbaine qui est encore celle du centre-ville actuel. Il eut également une activité de protecteur de l’Académie royale de Toulouse, dont il fut l’un des fondateurs en 1752. Son nom apparaît dans la liste des collectionneurs envoyant des tableaux aux expositions annuelles de l’Académie de manière épisodique sur une période très longue en 1752, 1776 et 1788. Le portrait s’inscrit dans le genre de la représentation de l’homme de lettres dans son cabinet. L’intérêt de ce dernier pour l’antiquité se lit dans la présence de la sculpture en réduction, vraisemblablement une Diane antique. Son activité d’amateur apparaît dans le carton à dessins d’où dépasse une feuille avec une figure couronnée. L’urbaniste est présent dans le plan étalé sur la table. L’homme est figuré en perruque mais dans un contexte intimiste et une attitude familière. Louis de Mondran était le père de Madame de la Popelinière représentée en buste par Jean-Baptiste Lemoyne dans ce qui est l’un des chefs-d’oeuvre de la sculpture classique au musée. La restauration a révélé que le portrait avait été complètement repeint et altéré aux XIXe et XXe siècles. © Toulouse, musée des Augustins - Axel Hémery, extrait de la notice tirée du catalogue « 25 ans d’acquisitions au musée des Augustins (1985-2009) », 2009.

Image :

© Photo Daniel Martin

Musée :

Musée des Augustins