Retour à la recherche

[Pendule de cheminée signée THURET] - Pendule


Numéro d'inventaire :

18062

Dénomination / Titre / Désignation :

[Pendule de cheminée signée THURET]
Pendule

Auteur :

THURET, Isaac En savoir plus

Nom : THURET
Prénom : Isaac
Lieu de naissance : Paris
Date de naissance : 1669
Date de décès : 1706

Rôle de l'auteur :

Horloger

Date de création / Datation :

1670

Lieu de création :

France

Matière :

Laiton

Technique :

Doré

Mesures :

Hauteur en cm : 36,5 ; Largeur en cm : 24,5 ; Profondeur en cm : 16,5 ; Diamètre du cadre (cm) : 10,5

Domaine / Discipline :

Horlogerie ; Métrologie-instruments de mesure

Situation :

Exposé

Description :

Pendule de cheminée de forme parallélépipédique en métal ciselé, gravé et doré, reposant sur quatre pieds en volute. Chaque face est cantonnée de deux colonnes de style toscan. Le cercle des heures en argent, avec division des minutes et deux aiguilles en acier repercé et bleui, se détache sur la fausse plaque entièrement gravée de rinceaux. Sous le chiffre VI apparaît la signature dans un cartouche : I Thuret à Paris. La porte arrière et les deux côtés sont vitrés. Deux flammes à chaque angle supérieur souligne un dôme quadrangulaire légèrement aplati et cantonné de feuilles d'acanthe, sur le devant duquel un motif circulaire lauré, repercé de rinceaux fleuris, permet l'audition de la sonnerie. Une flamme au sommet couronne le tout. Le mouvement à pendule comporte une sonnerie des heures aux détentes d'acier bleui, repercées de volutes. Isaac Thuret est né à Paris en 1669. Il était horloger de l'observatoire de Paris et horloger du roi en 1684. Il mourut en 1706. Cette pendule est certainement un exemple des premiers mouvements équipés de la nouvelle invention de Christian Huygens : le pendule. En déposant le brevet sur son invention en 1657, ce grand savant imagina un couplage par l'intermédiaire d'une fourchette d'entraînement, comme sur cette oeuvre. L'adaptation du pendule aux horloges de cette période révolutionna l'art de l'horlogerie. La précision fit subitement des progrès considérables, conduisant progressivement à l'apparition des minutes. Ce modèle, appartenant encore aux premières fabrications d'horloges à pendule, présente un cabinet entièrement métallique, découlant probablement de l'habitude prise avec les horloges de table du siècle précédent. (Michel Hayard).

Image :

Cliché Rodolphe Carreras

Musée :

Musée Paul Dupuy