Retour à la recherche

Harpocrate - statue


Numéro d'inventaire :

Ra 40

Dénomination / Titre / Désignation :

Harpocrate
statue

Date de création / Datation :

2e-3e siècle

Matière :

marbre blanc

Technique :

ronde-bosse

Mesures :

Hauteur en cm : 111,5 ; Largeur en cm : 43,8 ; Profondeur en cm : 28

Date de collecte :

1826

Lieu de collecte :

Villa de Chiragan : Martres-Tolosane

Domaine / Discipline :

archéologie ; sculpture ; romain

Situation :

Exposé

Description :

Harpocrate est assimilé à Horus, fils d'Isis et d'Osiris. Son culte était, dans la civilisation gréco-romaine, lié à ceux d'Isis et de Sarapis. Si, comme ces derniers, Harpocrate garantissait la fertilité, il était aussi plus spécifiquement appelé à protéger les enfants. La statue de Chiragan est sans doute une réplique ou une variante d'une oeuvre héllénistique, presque complètement reconstituée à partir de plusieurs morceaux trouvés dans différentes fouilles. Dans une pose déhanchée, en appui sur un tronc d'arbre, il porte de sa main gauche une longue corne d'abondance cannelée qui regorge de fruits. Les richesses de la terre procurées par l'agriculture sont ainsi évoquées. Il dirigeait l'index dressé de sa main droite vers sa bouche : un geste d'enfant, mais qui signifie aussi le silence, le mystère, en lien avec les rites d'Isis qui étaient réservés aux initiés. Cette iconographie confère donc une dimension religieuse au personnage. La tête, qui appartient à la statue bien qu'une grande partie du cou ait disparu, montre un triple attribut (disque, croissant et épi de blé) au-desssus des cheveux ceints d'une bandelette. Cette statue est la représentation d'Harpocrate la plus grande découverte en France. Pascal Capus, 2015.

Image :

© Jean-François Peiré

Musée :

Musée Saint-Raymond