Retour à la recherche

[Horloge de table en forme de tambour à dôme] - ...


Numéro d'inventaire :

18072

Dénomination / Titre / Désignation :

[Horloge de table en forme de tambour à dôme]
Horloge de table

Auteur :

GRIBELIN, Simon En savoir plus

Nom : GRIBELIN
Prénom : Simon

Rôle de l'auteur :

Horloger

Date de création / Datation :

1600

Lieu de création :

France

Auteur :

DELAUNE, Etienne En savoir plus

Nom : DELAUNE
Prénom : Etienne
Date de naissance : 1518
Date de décès : 1583

Rôle de l'auteur :

D'après ; Graveur

Auteur :

SOLIS, Virgile En savoir plus

Nom : SOLIS
Prénom : Virgile
Lieu de naissance : Nuremberg
Date de naissance : 1514
Lieu de décès : Nuremberg
Date de décès : 1562

Rôle de l'auteur :

D'après ; Graveur

Matière :

Laiton

Technique :

Doré

Mesures :

Diamètre en cm : 11,4 ; Hauteur en cm : 9,5

Domaine / Discipline :

Horlogerie ; Métrologie-instruments de mesure

Situation :

Exposé

Description :

Boîte de l'horloge en cuivre repercé, gravé et doré, avec cadran horizontal au sommet du dôme. Elle est accompagnée de son étui de transport en cuir. Le fond amovible de la boîte, avec les trois trous de remontage, est gravé d'une guirlande de feuillages, fruits et fleurs. Le corps cylindrique de la boîte est gravé de quatre scènes d'après des estampes d'Etienne Delaune : la Guerre, la Paix, l'Abondance, la Famine, chacune portant à sa gauche sa légende latine : Bellum, Pax, Abondantia, Invidiu. Deux volets sont situés en regard de chacune des deux fusées. Dôme repercé et gravé, évoquant la chasse au sanglier et au lièvre dans une frondaison luxuriante de rinceaux, d'oiseaux et de fleurs. Les éléments de ce décor (cavalier, homme à la pique, sanglier, lièvre, oiseaux) sont copiés sur des gravures de Virgile Solis illustrant ces thèmes. Au sommet, le cercle des heures est muni de picots servant de repères habituels. Au centre, le cadran du réveil est gravé d'un paysage. Le mouvement comporte une sonnerie des heures et réveille-matin. Sous la platine inférieure se trouve la signature gravée : Simon Gribelin Blois. La coq à décor de fraisier est chevillé. Le ressort d'emboîtage d'une grande élégance et ses deux verrous d'acier bleui, assortis à l'encliquetage de l'armage initial, sont exécutés en feuilles d'acanthes. L'armage initial est un dispositif d'encliquetage qui permet au ressort moteur de travailler dans la zone la plus homogène de son élasticité, en le tendant légèrement avant remontage. Cette oeuvre est accompagnée de son étui d'origine en maroquin frappé et doré. Une double ouverture permet de recevoir l'horloge et au sommet d'observer le cadran. Quatre coulisses fixées à la gainerie servaient au passage d'une cordelière de transport. Une serrure à clef en garantissait la sécurité. Simon Gribelin, établi à Blois dès 1588, était horloger du roi. Il mourut après 1633. Ce maître protestant eut trois fils : Abraham, Jacob et Isaac, respectivement horloger du roi, graveur et peintre en émail, de haute notoriété à Blois, ville de la cour. (Michel Hayard)

Image :

Cliché Michel Hayard

Musée :

Musée Paul Dupuy